Le Havre mal loti !

Le chômage ne cesse d’augmenter; derrière la réalité des chiffres, il y a des hommes, des femmes, du désespoir, des drames…et le Havre paie un lourd tribu comme le rappelle notre tribune publiée dans le LH Océanes de la 2ème quinzaine d’avril:

Le Havre mal loti !          

Au Havre, la filière éolienne devait tenir une place majeure.Le projet AREVA présenté en 2013/2014 était un axe majeur du programme municipal du maire.

Il prévoyait de construire 7 usines pour la fabrication de génératrices, de multiplicateurs, de roulements, de pales, de fondations, et d’assemblage des éoliennes.Depuis, rien ou presque, les espoirs s’envolant avec les déficits d’AREVA.

Un projet voit le jour… mais c’est à Cherbourg ! Quant à la voilure du projet havrais, elle a été revue à la baisse et se focalise sur 2 usines d’assemblages, se réduisant comme peau de chagrin.

Pendant tout ce temps, le chômage continue inexorablement d’augmenter et s’accroît à un niveau plus élevé qu’au niveau national.Quelle vie allons-nous proposer à nos jeunes? Toujours plus de chômage, de précarité?Allez chercher du travail dans une autre ville ?

Il ne sert à rien de construire tous azimuts, à l’image du projet Dumont-Durville ou du centre des congrès, si les futurs locaux sont destinés à être désespérément vides…l’emploi doit redevenir une priorité ! Il en va de l’avenir de notre ville.

NGH-C-sB-webLa tribune de notre groupe « Pour Une Nouvelle gauche Au Havre » sera publiée dans  le LHOcéanes du 15 au 30 avril 2016