La grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf ?

L’élargissement de la CODAH pour devenir une communauté urbaine … n’aurait-il pas fallu passer par une consultation des citoyens? sujet de notre tribune LH Océanes du 15 au 30 juin 2018.

La grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf[1] ?

Lors des élections municipales de 2014, les Havrais ont indirectement désigné leurs conseillers communautaires. En 2017, le nombre de conseillers est passé de 47 à 75, dans l’indifférence générale.

En 2018, un agrandissement du périmètre de la CODAH est envisagé, en absorbant la Communauté de communes Caux Estuaire ainsi que celle du canton de Criquetot L’Esneval, passant ainsi de 17 à 54 communes, formant ainsi une nouvelle entité : la communauté urbaine telle qu’E. Philippe l’a imaginée.

Cet élargissement nourrit plusieurs inquiétudes :

  • La définition du nouveau périmètre se fait sans projet de territoire : on privilégie donc la forme sur le fond
  • Les petites communes seront privées de leur pouvoir politique, le nombre de voix dépendant du nombre d’habitants
  • L’emploi et les services publics se réduiront comme peau de chagrin en même temps que se fera le transfert des compétences des communes vers la communauté urbaine, dans notre ville comme dans les autres.

En outre, la communauté urbaine, par son ampleur territoriale, éloignera encore plus les citoyens des centres de décisions, et donc de la démocratie. Une telle extension relèverait à minima d’une consultation citoyenne.

[1] Titre emprunté à la fable de Jean De La Fontaine.

Le groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre »

www.pourunenouvellegauche.fr