LA DOUBLE PEINE

La Cour des Comptes épingle la mauvaise gestion de la ville : notre tribune publiée dans le LH Océanes du 1er au 15 novembre  2018

Nous ne sommes plus seuls à le dire et le répéter : la cour des comptes vient d’épingler le Maire du Havre et son équipe pour leur mauvaise gestion de la ville du Havre : « Le nombre d’années qu’il faudrait pour rembourser la dette passe de moins de sept ans en 2011, ce qui était optimal, à plus de onze ans en 2017, ce qui rapproche la ville du seuil d’alerte. »

Alors qu’il fait l’apologie des restrictions budgétaires, E. Philippe a mené une série de projets (stade, entrée de ville, Volcan, Palais des congrès, quai Southampton, etc…) qui place le Havre en mauvaise posture : entre 2011 et 2015, le poids de la dette de la ville et de l’intercommunalité s’est envolé de 32 %, s’élevant à 2 900€/hab.

De plus, pour payer ces investissements, le Maire n’a cessé de comprimer les dépenses de fonctionnement, affectant le quotidien des Havrais (emplois, associations, entretien des espaces verts, accès aux services publics, etc.). C’est donc la double peine !

Le groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre»

www.pourunenouvellegauche.fr