Handicap : double peine

L’inaccessibilité des bâtiments aux personnes en situation de handicap, thème de notre tribune publiée dans le LH Océanes du 15 au 30  novembre 2017.

 DOUBLE PEINE

Si vous voulez visiter le muséum du Havre en fauteuil roulant en 2017, vous ne pouvez accéder qu’au rez-de-chaussée. Le bâtiment vient pourtant d’être rénové …

Hélas, c’est un exemple parmi d’autres. En 2005, la loi pour l’égalité des droits et des chances avait pourtant suscité de grands espoirs pour les personnes en situation de handicap. Mais c’était sans compter « le manque abyssal de volonté politique » (N. Mérille, A.P.F) …

En juillet 2015, le gouvernement de gauche a voté une ordonnance pour repousser à 3, 6, 9 ans les normes d’accessibilité dans les bâtiments publics ! Les autres partis politiques n’ont pas fait mieux : l’UDI, le FN et les radicaux de gauche ont voté pour cette ordonnance, les LR se sont abstenus. Seul le Front de gauche s’est opposé à ce recul des droits.

On pourrait parler de scolarité, d’emploi … Dans tous ces domaines, la déception est grande. Pour l’association des paralysés de France, « les 10 millions de personnes handicapées sont toujours considérées comme des citoyens de seconde zone ».

Et vous, avez-vous déjà imaginé une vie en fauteuil ?

Le groupe « Pour Une Nouvelle Gauche Havre»  www.pourunenouvellegauche.fr