Conseil municipal du Havre du 21 novembre 2016 : Agenda 21

Lors de la présentation du rapport sur le développement durable, Christian BOUCHARD, au nom de notre groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre », a montré combien ce document avait oublié des sujets essentiels du développement durable tel que l’eau, l’énergie, la biodiversité :

M. Le Maire

Année après année les rapports sur le développement durable se ressemblent : ils ressemblent tous à un document de marketing, un peu fourre-tout avec la bannière Développement Durable mise à toutes les sauces, de belles couleurs, de belles photos, un formidable outil de communication ! Par contre, sur le fond, les engagements, les réalisations, l’impact mesuré sur les Havrais, on reste sur notre faim …

Quelques exemples :

  • Le défi du changement climatique : «  une ville économe en énergie »

Les Havrais qui tous les jours passent devant le parking du grand stade, désespérément vide et inutilisé mais éclairé, apprécieront l’effort réalisé, surtout quand on apprend, que ce stade qui devait est autosuffisant énergétiquement à laisser à la collectivité une ardoise énergétique non négligeable.

  • L’énergie

Quasiment rien dans ce rapport sur l’énergie, sur la performance énergétique de l’habitat ; Pourtant, il y aurait beaucoup à dire …j’avoue que je suis surpris, on a l’impression que ce rapport n’est pas en phase avec les préoccupations des Havrais ;

Le chauffage, quand on a du mal à joindre les 2 bouts c’est important ; la performance énergétique des habitations, le coût de l’énergie pour se chauffer, pour s’éclairer, voilà la préoccupation première des Havrais à l’entrée de l’hiver …

Les locataires raccordées au réseau de chaleur du Mont Gaillard ont ou auraient du voir une baisse de leur dépense énergétique grâce à la nouvelle chaudière au bois ?

Qu’en est-il.

La délégation de service public en charge du réseau de Caucriauville est en cours de renouvellement ? quelles exigences a-t-on pour diminuer le coût du chauffage dans les appartements de Caucriauville ?

Quelle extension prévoit-on ?

par exemple vers Soquence ?

  • L’EAU , La préservation de la ressource en eau, n’est pas un sujet fondamental du développement durable ??

A part le pavillon bleu, rien ou presque ???

Le fait que le prix de l’eau soit très élevé au Havre et dans son agglomération devrait mobiliser toute votre énergie…

Rien à part de nouveau compteur, dont l’objet premier est la facturation ; pour faire payer on n’hésite pas à la dépense, mais pour en réduire le coût, là ça devient subitement impossible !!!

  • La préservation de la Biodiversité

Là les bras m’en tombent ;

Oser parler de préservation de la biodiversite comme vous le faites, c’est désespérant :

Quand on connaît vos projets immobiliers qui vont encore détruire une partie de la Costière , cette formidable barrière verte, ce poumon pour la ville, riche d’espèces remarquables,

Quand on sait que le projet de téléphérique passera au-dessus de la forêt de Montgeon, imposant alors des couloirs dans lesquels il faudra supprimer tous les arbres

Quand on voit combien vous avez laissé à l’abandon la forêt de Montgeon,

Quel crédit donné à ce rapport : oui comme je le disais en préambule, un outil de communication

  • Le Bien être de chacun

Je lis «Territoire Durable : le Périscolaire »

Vous nous avez dit ici tout le mal que vous en pensiez de cette réforme, en l’appliquant à minima, parce que vous ne pouviez pas faire autrement

Vous ne cessez de répetér à qui veut bien l’entendre, presque à chaque conseil, que cela coute 2 M€

Et là, dans ce rapport le Périscolaire retrouverait subitement, le temps d’un rapport des vertus insoupçonnées !!!

Concernant ensuite le bien-être dans la ville : au vu des comptes rendus des réunions de quartier, des remarques des Havrais dans la presse sur leur cadre de vie, il semble qu’on note une dégradation conséquente de ce bien-être depuis pas mal de temps, ce que le rapport proposé ne relate à aucun moment…

Concernant enfin le cadre de vie : il y aurait encore beaucoup à dire ; prenons les réseaux électriques aériens ;  les travaux d’effacement sont stoppés ; le centre ville a été servi ; les quartiers périphériques attendront :à peine 2km par an soit au moins 4O ans pour terminer l’enfouissement ; pour ce faire il faudrait que la ville contribue aux travaux , ce qu’elle refuse de faire (encore par soucis des économies de fonctionnement), ; et Aucun engagement de la ville sur ce point? 

Groupe Municipal : Pour Une Nouvelle Gauche Au Havre