Conseil municipal du Havre du 14 mars 2016 : accessibilité aux personnes en situation de handicap

Le rapport annuel de la commission communale pour l’Accessibilité des Personnes Handicapées nous a été remis lors du conseil municipal du Havre du 14 mars 2016; Christian BOUCHARD, au nom de notre groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre », a demandé qu’une politique un peu plus volontariste soit mise en oeuvre; voici le contenu de l’intervention :

M Le Maire,

le rapport annuel de la commission d’accessibilité aux personnes en situation de Handicap met en évidence les actions que vous avez mises en œuvre, les réalisations pour favoriser l’accessibilité, l’intégration, changer le regard sur les personnes présentant une situation de handicap ;

c’est bien, c’est nécessaire,c’est indispensable.

Vous parlez de politique volontariste, alors nous souhaiterions que cette politique soit encore plus volontaire ;

en effet, lorsque vous nous avez demandé de valider l’agenda d’accessibilité des bâtiments communaux de la ville du Havre rendu obligatoire par l’ordonnance du 26 septembre 2014 (Il est d’ailleurs triste de constater qu’il faille cette ordonnance pour obliger les collectivités à mettre en œuvre les mesures d’accessibilité préconisées par la loi du 11 février 2005) nous avions qu’aujourd’hui 15 établissements (moins de 5%) sont accessibles suivant les normes d’accessibilité sur 325 établissements communaux, dont 90 écoles, 70 établissements sportifs…

On comprend l’importance de cette ordonnance et on mesure combien le Havre est loin d’être un bon élève, loin d’être une ville solidaire, malgré cette politique volontariste

Comment ne pas rappeler que le programme qui s’étale sur 9 ans ne prévoit qu’un rythme de travaux de 5 à 6 établissements par an, largement insuffisant par rapport aux besoins :

Concernant les établissements scolaires, seulement 8 établissements scolaires sont prévus au programme alors que le Havre en compte 90 ;

in fine, en 2024, si tous les programmes sont réalisés, 20 % des bâtiments seront accessibles ; alors oui, M le Maire on aimerait bien que votre politique soit encore plus volontariste ;

Vous évoquez dans ce rapport, l’emploi des AVS sur le temps méridien ; mais combien d’AVS manquantes dans les établissements scolaires pour accueillir les élèves présentant une situation de handicap ; ce n’est plus de votre ressort me direz-vous, mais s’agissant souvent de la même personne, une pression « volontariste » ferait , j’en suis sûr, avancer bien des dossiers.

Alors M Le Maire,

mettez en œuvre une politique encore plus volontariste !!

le groupe municipal « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre »