Conseil municipal du Havre du 13 juin 2016 : DSU – dotation de Solidarité Urbaine

Lors de la délibération concernant la Dotation de Solidarité Urbaine, Christian BOUCHARD, au nom de notre groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre », a repris les éléments du rapport montrant les inégalités entre les quartiers du Havre et dénoncé la politique municipale qui n’a pas pris la dimension et la gravité de la situation :

 » M Le Maire

Dans cette délibération, vous nous demandez de prendre acte du rapport annuel requis dans le cadre de la dotation urbaine de solidarité ;

Que nous dit ce rapport :

  • Que le revenu moyen des habitants de la commune est nettement inférieur au niveau moyen des villes de + de 10 000 habitants, inférieur de 20% : 11837 pour une moyenne de 14738€

  • Que les inégalités entre les territoires concernant les jeunes des Zones Urbaines Sensibles est plus qu’alarmant puisque :

    • plus de 40 pour cent des plus de quinze ans ne sont pas scolarisés dans les quartiers de la mare rouge du bois de bleville et des quartiers sud

    • Que le taux de scolarisation des 18/24 ans varie du simple au double entre le centre du Havre et les ZUS : il est de 28% à la vallée bereult 29% à graville quand il est de 60 à 65% dans le centre ville

Devant un tel constat d’inégalité sur le territoire havrais, nous souhaiterions avoir , dans la mesure du possible, des indicateurs plus récents, (certaines données dates de 2007) concernant la formation, la scolarisation, le niveau de diplôme et l’emploi dans les ZUS, comparés à la moyenne Havraise

Ce rapport améne aussi une remarque majeure concernant l’éducation, l’accompagnement des familles :

Lorsque l’on constate que l’on baisse les crédits de fonctionnement aux écoles, que l’on fusionne des écoles, que l’on ferme d’autres écoles sur ces quartiers, que l’on mégote sur le péri scolaire, le considérant comme une charge et non comme une chance apportée à cette jeunesse, oui il y a de quoi être inquiet sur la politique que vous menez dans les quartiers !

Donner plus de moyens à ces associations au lieu de les réduire tous les ans c’est lutter contre ces inégalités inacceptables

D’autre part, le décret qui fixe la liste des Zones Urbaines Sensibles a 20 ans !!!

En 20 ans, le Havre a perdu autour de 30 000 habitants ! certains quartiers se sont profondément modifiés, d’autres non ; Cibler spécifiquement ces quartiers peut aussi aggraver les inégalités avec d’autres quartiers oubliés par cette dotation : Soquence,

Certains quartiers de Bléville ;

La liste des ZUS a déjà été modifiée pour d’autres communes ; n’y a-t-il pas ici un réajustement territorial à opérer ? « 

Le groupe municipal  : Pour Une Nouvelle gauche Au Havre