Conseil municipal du Havre du 11 avril 2016 : PLH (programme local de l’habitat)

Lors du conseil municipal du Havre du 11 avril 2016, un avis était demandé à l’assemblée sur le PLH (programme local de l’habitat 2016/2021) ; Christian BOUCHARD, au nom de notre groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre », a dénoncé le manque d’objectivité de ce  plan, qui reconduit les mêmes objectifs qui « n’avaient  pas produit les effets escomptés » : voici le contenu de son intervention :

M Le Maire,

par cette délibération, vous nous demandez d’émettre un avis favorable au projet de programme local de l’habitat (PLH) 2016-2021 de la Communauté de l’agglomération havraise (CODAH). »

Quelques éléments du diagnostics méritent d’être soulignés :

  • À elle seule, la ville du Havre a perdu 17 780 habitants depuis 1999, soit une baisse de 9 %. Le processus de diminution a été continu jusqu’à aujourd’hui ; il s’est accéléré entre 2006 et 2012 au rythme de – 1 573 habitant par an, au vu des derniers chiffres de l’INSEE
  • A noter que cette baisse du nombre de ménages sur Le Havre recouvre une forte diminution de ménages propriétaires occupants (- 864),

Ces évolutions sont à rapprocher de la situation du marché local du logement ;

  • La vacance de logements dans l’agglomération est essentiellement localisée sur le territoire de la ville du Havre où elle représente 7 089 logements, touche près de 8 % du parc et a progressé de 38 % en 5 ans.
  • Les prix de sortie des opérations, compris entre 2 500 € et plus de 3 000 € le m2, sont décalés par rapport aux ressources des ménages ; ils expliquent une partie des difficultés de commercialisation des opérations ;de ce fait, les volumes de logements vendus dans l’agglomération ont été divisés par deux passant d’une moyenne de près de 300 logements par an (2003/2007) à environ 150 logements/an depuis 2008.

Le PLH 2010/2015 avait fixé comme objectif pour le territoire d’accroître l’effort de construction à 1 070 logements par an dont 700 logements par an au Havre afin de limiter « l’évasion périurbaine » en dehors de l’agglomération et de répondre aux besoins des nouveaux arrivants.

Au terme de 5 années de mise en œuvre du PLH, La ville du Havre n’a atteint qu’un peu plus de 42 % de son objectif de construction : 297 logements en moyenne par an pour un objectif de 700 logements !

En conclusion ,et c’est la conclusion du rapport en annexe, l’objectif de construction de ce PLH 2010 à 2015 n’a pas été atteint et n’a pas produit les effets escomptés ;

Pour ce nouveau Programme 2016-2021, 24 millions sont budgétés et déclinés en 21 actions ;

Si on peut se féliciter des actions visant à accompagner la rénovation énergétique de 10 000 logements, et d’ajuster l’objectif de construction au rythme de ces 5 dernières années, les actions proposées s’inscrivent donc dans une certaine continuité du programme précédent ;

or,

compte tenu des conclusions du diagnostic, qui, rappelons le, constate que le plan n’a pas produit les effets escomptés, nous pensons que s’inscrire dans la continuité, poursuivre la même politique d’habitat, ne permettra d’endiguer l’évasion des havrais de leur ville ;

Le groupe municipal « Pour Une Nouvelle Gauche Au Havre »