Conseil municipal du Havre du 09 mai 2016 : adhésion à UNICEF France

Lors du conseil municipal du Havre du 09 mai 2016, au nom de notre groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre », Collette CREY a mis le maire du Havre, Edouard PHILIPPE, face à ses contradictions lors de la délibération concernant l’adhésion à UNICEF France :

M . Le Maire,

Au vu du dernier rapport de l’UNICEF concernant l’état des lieux des droits de l’enfant dans les pays riches, nous ne pouvons que voter pour cette délibération

Pour 2016, 41 pays de l’UE et de l’OCDE ont été classés selon les inégalités de bien-être entre les enfants, en matière de revenus, d’éducation, de santé et de satisfaction dans la vie.

En ce qui concerne l’éducation, le classement de la France est très mauvais : elle se situe 35ème sur 37 dans le classement de performance scolaire. Si nous prenons seulement l’évolution des inégalités concernant la lecture entre 2006 et 2012, elle a augmenté de 4 pour cent !

Tout doit être fait pour améliorer la situation et nous ne pouvons qu’être d’accord avec les conclusions de l’UNICEF, je cite :

«  Les transferts sociaux et politiques publiques doivent donc prioriser les services et ressources envers les enfants les plus démunis »

Lors du précédent conseil, nous avons demandé que des actes forts soient pris concernant l’éducation ; je tiens à rappeler nos propos qui prennent ici une résonnance particulière :

La priorité à l ‘éducation est « un choix politique,  un défi….à tous les niveaux de responsabilité,  est-on prêt à investir à long terme sur l’éducation de tous les enfants de la République et surtout sur ceux qui sont les plus fragiles ? 

Est-ce que baisser les crédits de fonctionnement va contribuer à améliorer l’éducation dans les écoles en zone d’éducation prioritaire ?

Pour le bien-être des enfants, est-ce que la fusion d’une école maternelle et d’une école élémentaire pour former une école primaire plus vaste et supprimer un poste de directeur va contribuer à améliorer l’éducation ?

Nous attendons que la politique municipale que vous menez place l’enfant au cœur des préoccupations éducatives, mais nous sommes obligés de constater que les actes pris sur le terrain ne vont pas dans ce sens.

 Le groupe municipal : “Pour Une Nouvelle gauche Au Havre”