Conseil Municipal du 14 décembre : PLU (Plan Local d’Urbanisme)

Une nouvelle modification du PLU (Plan Local d’Urbanisme) était soumise au conseil municipal du Havre du 14 décembre 2015;

Christian BOUCHARD, au nom de notre groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre », s’est fermement opposé à cette mesure, présentée par Edouard PHILIPPE, maire du Havre; voici l’argumentaire de notre intervention :

M Le Maire,

par la présente délibération, vous nous demandez d’entériner le nouveau Plan Local d’Urbanisme,

c’est-à dire d’accepter, de cautionner ses modifications.

Si certaines d’entre elles sont techniques, au sens d’enregistrement de faits nouveaux, tel que la mise à jour des périmètres liés aux cavités souterraines,

d’autres constituent l’étape initiale pour permettre la réalisation de projet urbain ;

Ce nouveau projet que vous envisagez dans le quartier de l’Eure, rue Dumont d’Urville et rue des chargeurs réunis (prolongement de la rue Marceau), qui vise à construire des logements et des bureaux, requiert des modifications majeures du PLU :

1 – la 1ère consiste à modifier la hauteur maximum des constructions : elle était à 18 m, c’est- à dire que cette mesure limitait les constructions à 5 étages ; vous la faites exploser pour la mettre à 48 mètres, soit 15 étages, pour construire un bâtiment signal ; le signal par la Hauteur, par une tour ; nous aurions préférez une signalisation par la conception architectural, plutôt que la hauteur, mais à chacun signal, à chacun sa tour me direz-vous ?

Non seulement vous passez de 5 à 15 étages sur cette tour « signal », mais vous passez de 18 m à 30 mètres pour la rue des chargeurs réunis, soit une dizaine d’étages, et de 18 mètres à 21 mètres sur le reste de la zone UPRU , soit un étage de plus pour toute la zone.

Vous l’aurez compris nous nous opposons fermement à cette mesure car

  • le Havre a perdu près de 40 000 habitants ; il y a des logements vides, de la place pour construire ; nous ne sommes pas confrontés à un problème d’étalement urbain, donc construire des immeubles démesurément haut , c’était quand le Havre avait plus de 210 000 habitants ; aujourd’hui le Havre ne compte plus que 173 000 habitants, alors ce n’est  surement pas un problème de place.
  • D’autre part, votre nouveau projet semble ressembler à un ensemble que vous vous apprêtez à détruire, ensemble tristement appelé « Chicago » ; alors,M. Le Maire si votre projet consiste à reconstruire « Chicago »  un peu plus loin, avec une tour gyrophare en plus, non merci.

Le Havre et les havrais attendent beaucoup mieux que cela