Conseil Municipal du 14 décembre : AGENDA 21

Lors du conseil municipal du Havre du 14 décembre 2015, le rapport sur la situation de la ville en matière de développement durable (Agenda 21) a donné lieu à un débat entre Muriel De VRIESE au nom de notre groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre »  et Edouard PHILIPPE, maire du Havre; voici le contenu de notre intervention :

Mr le Maire,

Je vous avoue que la lecture du document ici présenté a été pour moi une véritable surprise … Et ceci à plusieurs égards :

– tout d’abord parce qu’on a l’impression de lire un nième document publicitaire (lassant en cette période de fête) plus qu’un document de travail en faveur du développement durable. En effet, tout a l’air merveilleux au Havre : par exemple la circulation d’entrée de ville qui serait apaisée, les rues qui seraient propres, sécurisées, et aisées pour circuler à vélo … J’ai l’impression Mr Le Maire qu’on ne parle pas de la même ville. Avez-vous déjà été pris dans les bouchons d’entrée de ville, les fenêtres fermées à cause de la pollution ? Etes-vous venus marcher dans les rues de la ville haute constater l’état des rues clairsemées de mauvaises herbes ? Allez-vous souvent de la ville haute à la ville basse en vélo avec vos enfants ? Mr le Maire, en 2 mots : pratiquez-vous notre ville ?

– Ensuite, second élément d’étonnement : ce document est un document fourre-tout : on y trouve, par exemple, le bien-être au travail coincé entre le Pôle Molière et les nuisances occasionnées par les goélands. Même si tous ces sujets sont intéressants, et méritent d’être convenablement traités, on comprend peu la hiérarchisation de vos priorités pour notre ville.

– Enfin, 3ème élément : en plus de présenter un bilan qui repose uniquement sur l’auto-satisfaction, ce document ne propose aucune piste d’évolution concrète. Quelles sont les « orientations et programmes de nature à améliorer cette situation » que demande de présenter la loi Grenelle II ?

Pour conclure, Mr le Maire, ce document prouve à quel point votre ligne de conduite en faveur du développement durable n’est ni claire, ni précise, ni ambitieuse.