CODAH : Conseil communautaire du 5 octobre 2017 : Le conseil, une chambre d’enregistrement ?

Le  conseil communautaire ne serait-il qu’une simple chambre d’enregistrement?  intervention de Christian BOUCHARD lors du conseil du 5 octobre 2017 .

M. Le Président,

C’est par arrêté préfectoral, que Mme la Préfète a désigné et fixé le nombre de conseillers communautaires à 75. Hier, lors du dernier conseil communautaire, nous étions 47 ; aujourd’hui, nous sommes 75.

Lors du conseil communautaire supplémentaire du dimanche 25 juin, donc un conseil à 47, je vous avais interrogé, Monsieur le Président, sur plusieurs points en particulier je vous avais posé la question suivante :

« Ne devrait-on donc pas attendre, dans un fonctionnement démocratique, la constitution de la nouvelle assemblée, conforme à cet arrêté préfectoral, pour que cette nouvelle assemblée, de 75 membres, élise son président, ses vice-présidents et son bureau ? »

Si l’augmentation du nb de conseillers ne conditionne pas juridiquement une nouvelle élection du président, de ses vice-présidents et des membres du bureau, moralement, on parle beaucoup de loi de moralisation, il aurait été d’usage démocratique de procéder aujourd’hui à ces élections ; C’est quand même mieux d’être le président de tous !

Dans votre réponse, vous nous aviez dit que le fait d‘accroître le nombre de conseillers communautaires à 75, ne changerait pas le nom du président, des vice-présidents élus et des membres du bureau élus »

Et bien non, force est de constater que nous devons procéder à des nouvelles élections de vice-présidents, de nouvelles élections de membres de bureau !

Alors oui, à mi-mandat, on a le sentiment, l’impression que ce conseil ressemble davantage à une chambre d’enregistrement plutôt  qu’à une assemblée démocratique qui élabore, propose, délibère et entérine; et dans les faits, M. le Président, vous ne vous y prendriez pas mieux pour nous le démontrer !

Bienvenue aux nouveaux conseillers, bienvenue à vous M Le Président, même si vous n’êtes pas le président élu par les 75 conseillers, Bienvenue à toutes et à tous dans ce conseil dans lequel les décisions concernant la plupart des délibérations, vous l’aurez constaté, ne sont plus qu’une formalité d’enregistrement.

Pour conclure sur une note d’espoir, Mmes et Ms les conseillers, à toutes et à tous, je dirai : oser la démocratie critique, oser la résistance éthique ; rien ne doit aller de soi, retrouvons le sens de la responsabilité politique !

Le groupe « Pour Une Nouvelle Gauche au Havre « 

            www.pourunenouvellegauche.fr